Présidente

Caroline Pelletti, Psychologie Coordinatrice, Responsable du Pôle Psychologues et Santé PACA (Réseau de soins Polyvalent ILHUP – Intervenants Libéraux et Hospitaliers Unis pour le Patient).

Depuis 2005, en référence à la mesure 42 du Plan Cancer 1, Caroline Pelletti est responsable de l’ouvrage et de la mise en œuvre du dispositif qui permet aux personnes atteintes d’un cancer et à leurs proches de rencontrer un psychologue libéral au plus proche de chez eux.

Il s’agit principalement de :

  • Gérer, en lien avec l’Agence Régionale de Santé, les rémunérations spécifiques dédiées aux consultations psychologiques en ville dans le respect du code de déontologie des psychologues (chaque année, 1000 à 1500 patients et proches sont reçus par des psychologues libéraux adhérents dans le cadre du Pôle)

  • Faciliter les relais thérapeutiques entre les dispositifs de santé PACA (établissements hospitaliers et dispositifs de ville) quand de tels relais se révèlent nécessaires d’un point de vue clinique et afin d’éviter le morcellement du travail psychique.

  • Accompagner les psychologues qui rencontrent ces personnes : création et animation d’espaces favorables à une réflexion collective active sur le travail psychologique engagé dans le cadre proposé par le Pôle Psychologues et Santé PACA. Penser l’inscription de ce travail dans l’organisation de santé PACA et l’organisation nationale en favorisant des actions collectives, transversales et interdisciplinaires pour la reconnaissance réciproque des savoirs entre professionnels du champ de la santé

  • Assurer un travail de transmission autour d’expériences de terrain et recherches menées dans le cadre du Pôle psychologues et santé PACA, aux niveaux régional et national (Création et animation de conférences, coordination d’articles pour des revues professionnelles et/ou scientifiques, participation à des formations, activités de conseil, participation active au Groupe National Psychologues et Santé Publique)

Caroline Pelletti adhère au Groupe National Psychologues et Santé Publique depuis quatre ans. Les échanges et les travaux menés dans ce cadre lui permettent de nourrir sa pratique quotidienne dans le domaine de la cancérologie et de penser, avec d’autres, son inscription dans le champ de la Santé Publique. Cette aventure collective, qui a pour objectif principal la prise en compte de la singularité psychique de l'usager en santé publique, soutient son désir de transmission et de partage d’expériences et connaissances au bénéfice des personnes qu’elle rencontre de sa place de psychologue (patients et autres acteurs des dispositifs de santé).

Fermer